Défense

Libye : 32 membres des forces de sécurité du gouvernement d’union tués à Tripoli

Unités militaires libyennes, le 13 août 2015 © Mohamed Ben Khalifa/AP/SIPA

Selon un dernier bilan officiel, 32 membres des forces de sécurité du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont été tués mercredi dans un attentat à la voiture piégée et suite à des combats avec le groupe État islamique (EI).

Un précédent bilan faisait état de 18 personnes tuées. Il est désormais « de 32 martyrs tombés aujourd’hui, et 50 blessés », a indiqué mercredi 18 mai le centre de presse des forces du GNA selon cette terminologie.

Les combats ont eu lieu non loin d’Abou Grein, une ville située à 130 km à l’ouest de Syrte et reprise mardi par les forces du GNA à l’organisation jihadiste. Selon la page Facebook du centre de presse, l’explosion de la voiture piégée a eu lieu dans le village de Bouairat El-Hassoun, à environ 60 km à l’ouest de Syrte.

Les forces du GNA affirment avoir réussi mercredi à prendre le contrôle de ce village après avoir forcé les combattants de l’EI à se retirer mardi d’Abou Grein.

Soutien de la communauté internationale

Ces combats interviennent au moment où la communauté internationale a décidé d’apporter son soutien à l’idée d’un assouplissement de l’embargo sur les ventes d’armes à la Libye afin d’aider le GNA à mieux lutter contre les jihadistes.

Nouvel exécutif libyen reconnu par la communauté internationale, le GNA est basé à Tripoli depuis un mois et demi et tente actuellement d’asseoir son autorité sur un pays miné par les divisions et la menace jihadiste, qui se fait grandissante depuis l’implantation de l’EI en Libye en 2014.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte