Banque

La cotation de BOA Mali à la BRVM fixée au 31 mai

| Par
Le siège de BOA à Bamako, Mali.

Le siège de BOA à Bamako, Mali. © DR

L’introduction en Bourse de Bank of Africa-Mali, prévue début 2016, aura finalement lieu le 31 mai prochain, a annoncé la Bourse régionale des valeurs mobilières.

« La première cotation de Bank of Africa – Mali admise au premier compartiment du marché des actions aura le 31 mai 2016 », a indiqué la Bourse régionale des valeurs mobilières dans un communiqué publié mercredi 11 mai en fin de séance, à Abidjan.

L’annonce de la Bourse commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) met un terme à plusieurs mois d’incertitude ayant entouré une opération qui avait pourtant démarré en fanfare.

Un succès foudroyant

L’introduction à la BRVM de BOA-Mali doit couronner un processus lancé en décembre 2015, à travers une augmentation de capital via l’émission de 400 000 actions, qui ont permis à la filiale du groupe marocain BMCE Bank of Africa de lever 8,79 milliards de F CFA (13,4 millions d’euros). Cette offre publique de vente (OPV) a connu un succès foudroyant : l’opération censée durer un mois, s’est achevée en un seul jour.

Le processus semble ensuite s’être enrayé. L’autorisation du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers, régulateur du marché boursier de l’Uemoa, qui aurait dû intervenir dans un délai de 90 jours après la clôture de l’OPV, n’a été fournie qu’au cours de la dernière semaine.

Interrogée par Jeune Afrique sur les raisons de ce retard, BOA Capital Securities (ex-ActiBourse), chef de file du syndicat de placement n’a pas répondu à nos requêtes.

Selon une source à la BRVM, « l’offre de BOA-Mali a été en quelque sorte victime de son succès, du fait de l’engouement qu’elle a suscité et de la sursouscription qui a suivi, l’adjucation des titres a été plus compliquée que prévu et a retardé le processus ».

Première entreprise malienne à la BRVM

BOA Mali, dont les actions seront échangés sous le titre BOAM, sera la première entreprise malienne cotée sur la Place boursière d’Abidjan. Elle y rejoindra cinq autres filiales ouest-africaines du groupe panafricain, détenu majoritairement par le marocain BMCE Bank of Africa : BOA Bénin, BOA Niger, BOA Burkina Faso, BOA Côte d’Ivoire et BOA Sénégal.

Fin 2014, BOA Mali disposait d’un total de bilan de 765,2 millions d’euros, en hausse de 60,8 % sur un an, pour un produit net bancaire de 57 millions d’euros (+44,76 %) et un résultat net de 6,13 millions d’euros (+80,29 %).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte