Sécurité

Tunisie : quatre gendarmes tués lors d’une opération antiterroriste dans le sud

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 11 mai 2016 à 19h48
Policiers tunisiens, à Ben Guerdane (sud-est), Tunisie, le 8 mars 2016. Photo d’illustration.

Policiers tunisiens, à Ben Guerdane (sud-est), Tunisie, le 8 mars 2016. Photo d’illustration. © Feres Najar/AP/SIPA

Quatre gendarmes ont été tués lors d’une opération antiterroriste à Tataouine, dans le sud de la Tunisie, a annoncé le ministère tunisien de l’Intérieur dans un communiqué publié mercredi 11 mai.

« Quatre gendarmes sont morts mercredi lorsqu’un jihadiste a actionné sa ceinture d’explosifs lors d’une opération antiterroriste dans le sud de la Tunisie », précise le communiqué lapidaire. « Un élément terroriste a été abattu tandis que l’autre a actionné sa ceinture d’explosifs, tuant deux officiers et deux agents de la Garde nationale », selon le ministère.

L’attaque contre cette unité de la Garde nationale (gendarmerie) a eu lieu dans le gouvernorat de Tataouine, après des informations en lien avec une opération sécuritaire en cours dans la banlieue de Tunis. Un peu plus tôt dans la journée, le ministère tunisien de l’Intérieur avait en effet annoncé que les forces de sécurité nationales avaient tué deux terroristes lors d’une perquisition à Mnihla, dans la banlieue de Tunis. Seize autres personnes suspectées de complicité, dont certaines armées, ont également été arrêtées lors de la même opération.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer