BTP & Infrastructures

Sénégal : les travaux d’extension de Diamniadio sont sur les rails

Pôles urbain et industriel de Diamniadio, à 30 km au nord de Dakar. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Le président Macky Sall a lancé lundi les premiers coups de pioche des travaux des trois premières infrastructures dites de seconde génération de la nouvelle ville de Diamniadio, à 30 km au de Dakar au sud-est et à 15 km au nord du futur aéroport international Blaise-Diagne (AIBD).

Engagés en mai 2014, les travaux de la ville nouvelle de Diamniadio, aux portes de Dakar, sont entrés dans leur seconde phase. Le président Macky Sall a posé, lundi 9 mai, la première pierre de trois nouvelles infrastructures dites de « phase 2 ».

Il s’agit d’un complexe sportif multifonctionnel de 15 000 places, le Dakar Arena, qui doit sortir de terre dans les 12 mois au prix de 22 milliards de F CFA (33,5 millions d’euros) ; un parc d’expositions de 20 000 mètres carrés spécialisé dans les activités de promotion culturelle et commerciale, d’un coût de 14 milliards de F CFA et qui viendra en appoint au Centre de conférences international Abdou Diouf  construit pour le 15e sommet de la francophonie ; enfin, un hôtel de grand standing dont le coût est estimé à 30,8 millions d’euros.

« Ces trois infrastructures vont renforcer les capacités de Dakar à accueillir des événements de dimension internationale », s’est félicité le président Macky Sall.

Désengorger la capitale

Au-delà du démarrage symbolique de ces trois chantiers, d’autres travaux sont prévus, notamment relatifs à la construction d’un hôpital et d’un quartier administratif.  Projet majeur de la présidence Sall et de sa stratégie de développement économique, le Plan Sénégal émergent (PSE), le nouveau pôle urbain de Diamniadio est construit sur 2 000 hectares et vise surtout à désengorger la capitale.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte