Mines

RD Congo : l’américain Freeport-McMoran cède une mine de cuivre pour 2,6 milliards de dollars à un groupe chinois

Le cuivre est la principale source de devises étrangères de la RD Congo. En 2015, la production de cuivre du pays a atteint 995 805 tonnes, en recul de -3,3 % sur un an.

Le cuivre est la principale source de devises étrangères de la RD Congo. En 2015, la production de cuivre du pays a atteint 995 805 tonnes, en recul de -3,3 % sur un an. © GWENN DUBOURTHOUMIEU POUR J.A.

Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cession de la mine congolaise de Tenke Fungurume (RD Congo) au groupe chinois China Molybdenum pour plus de 2,6 milliards de dollars.

Mis à jour le 10 mai 2016, 19H15 : mise à jour du chiffre d’affaires des ventes de minerais extraits du site de Tenke.

Freeport McMoran détient 56 % de cette mine de cuivre et de cobalt qu’elle exploite dans le sud-est de la République démocratique du Congo et qui fait du groupe américain l’un des principaux contributeurs individuels au budget de l’État congolais.

La transaction doit passer par la cession de la société-mère de Tenke Fungurume Mining (TFM) TF Holdings, immatriculée aux Bermudes, pour un montant 2,65 milliards de dollars comptant, indique Freeport-McMoran dans un communiqué.

Ce montant pourra être augmenté de 120 millions en fonction de l’évolution des cours du cuivre en 2018 et 2019, ajoute le groupe basé à Phoenix, capitale de l’Arizona, un État situé au sud-ouest des Etats-Unis.

Outre TF Holdings, les autres actionnaires de TFM sont Lundin Mining, société de droit canadien (24 %), et la compagnie minière nationale congolaise Gécamines (20 %).

Cette cession est l’une des plus importantes réalisées au cours des dernières années dans le secteur du cuivre, dont le cours est en net recul. La tonne de cuivre s’échange autour de 4825 dollars, contre 6445 mi-2015, près de 7 400 dollars début 2014 et plus de 9800 dollars au second semestre 2011.

Le cuivre est la principale source de devises étrangères de la RD Congo. En 2015, la production de cuivre du pays a atteint 995 805 tonnes, en recul de -3,3 % sur un an.

Résultats

En 2015, Freeport-McMoran a vendu 467 millions de livres de cuivre et 35 millions de livres de cobalt, extraites de la mine de Tenke Fungurume Mining, au prix moyen de 2,42 dollars par livre de cuivre et de 8,21 dollars par livre de cobalt.

Le chiffre d’affaires annuel du groupe américain (présent dans les mines et les hydrocarbures aux États-Unis, en Afrique, en Amérique du Sud et en Indonésie) a atteint 15,87 milliards de dollars en 2015, pour une perte nette de -12,236 milliards de dollars (due principalement à des dépréciations d’actifs d’une valeur de -13,1 milliards de dollars dans le secteur des hydrocarbures).

Coté à la Bourse de Hong Kong, China Molybdenum est l’un des plus gros producteurs mondiaux de Molybdène, utilisé dans la fabrication d’alliages en acier. L’entreprise publique, également présente dans l’exploitation de tungstène, de cuivre et d’or, a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de yuans en 2015 (592 millions d’euros), en recul de -37,01 %sur un an, pour un résultat net de 703 millions de yuans [PDF].

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte