Energie

Le Nigeria commence à produire du pétrole à Lagos

Une raffinerie de la compagnie ExxonMobil, sur l'île de Bonny en 2006. (Photo d'illustration) © GEORGE OSODI/AP/SIPA

Une entreprise nigériane a annoncé mardi avoir commencé l'extraction de pétrole au large de la capitale économique de Lagos, une première au Nigeria, où la production d'or noir était jusqu'ici concentrée dans le delta du Niger, dans l'est du pays.

Yinka Folawiyo Petroleum Co. Ltd (YFP) a commencé la production de pétrole brut depuis son champ Aje, situé sur le bloc OML 113 au large de Lagos, a annoncé l’entreprise le 3 mai.

« Le pétrole produit sur le champ Aje va être conservé sur le (navire) Front Puffin, qui a une capacité de production de 40 000 barils par jour et une capacité de stockage de 750 000 barils », indique le communiqué, sans préciser le volume de production actuel.

L’entrée en activité de ce nouveau champ, qui est le fruit de plus de 25 ans d’exploration, selon YFP, fait de l’État de Lagos un nouvel État pétrolier.

Le Nigeria est le premier producteur du continent africain, et jusqu’ici, sa production était concentrée dans la région marécageuse du delta du Niger. La ville de Port Harcourt reste son principal hub pétrolier.

Selon l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), le Nigeria produit actuellement 1,8 millions de barils par jour.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte