Politique

Burundi : l’ancien président Jean-Baptiste Bagaza est décédé

Les deux anciens présidents Jean-Baptiste Bagaza (Tutsi) et Sylvestre Ntibantunganya (Hutu ) aux négociations pour un accord de paix à Arusha en 1999.

Les deux anciens présidents Jean-Baptiste Bagaza (Tutsi) et Sylvestre Ntibantunganya (Hutu ) aux négociations pour un accord de paix à Arusha en 1999. © ALEXANDER JOE/AFP

L’ancien président burundais Jean Baptiste Bagaza est décédé dans la nuit de mardi à mercredi en Belgique, a confirmé le gouvernement burundais. Il était hospitalisé à Bruxelles.

Jean Baptiste Bagaza s’est éteint dans la nuit du mardi 3 mai au mercredi 4 mai, à l’âge de 69 ans. L’ancien président burundais était hospitalisé à Bruxelles. Chef d’état-major général adjoint de l’armée burundaise, il avait accédé à la magistrature suprême au Burundi après un coup d’État en 1976, avant d’être lui-même renversé par Pierre Buyoya en 1987.

Le gouvernement burundais a confirmé son décès dans la matinée et le président Pierre Nkurunziza a présenté ses condoléances à sa famille. Sénateur à vie, comme tous les anciens présidents burundais, candidat à la présidentielle de 2010, il avait récemment lancé, en compagnie de Domitien Ndayizeye, autre ancien chef d’État du Burundi, un appel pour l’envoi d’une force de l’Union africaine et pour la tenue d’un dialogue inter-burundais.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte