Cinéma

Cinéma : la Nollywood Week de Paris sera parrainée par Angélique Kidjo

| Par
Photo extraite du film "The CEO", en avant-première à la Nollywood Week. A gauche, Angélique Kidjo.

Photo extraite du film "The CEO", en avant-première à la Nollywood Week. A gauche, Angélique Kidjo. © Nollywood Week Paris Film Festival

Du jeudi 2 au dimanche 5 juin 2016 se tiendra la 4e édition de la Nollywood Week. Le festival du cinéma nigérian, parrainé par l’artiste béninoise Angélique Kidjo, se déroulera à Paris dans le cinéma l’Arlequin, à Saint Germain des Prés.

En juin, Lagos fait escale à Paris pour la 4édition du Nollywood Week. Mettant à l’honneur le cinéma nigérian, le festival s’ouvrira le jeudi 2 juin et durera jusqu’au dimanche.

The CEO, le film très attendu

Programmé en ouverture du festival à 20h30, The CEO est un des films les plus attendus. Parmi les acteurs figure la marraine de la 4e édition, Angélique Kidjo. La chanteuse béninoise, qui a récemment reçu un Grammy Award pour son dernier album, y interprète le Dr Zimmerman, rôle principal du film réalisé par le Nigérian Kunle Afolayan.

Ce long-métrage de distribution panafricaine met en scène l’histoire d’un séminaire qui tourne au drame. Celui-ci doit déboucher sur la nomination du nouveau PDG d’une multinationale de télécommunications. Or les cadres réunis pour l’occasion disparaissent un à un de manière mystérieuse… La sortie officielle du film est prévue sur le continent africain pour le mois de juillet prochain.

Nollywood ou le cinéma made in Nigeria

Portée par l’association Okada Media, la Nollywood Week met à l’honneur l’industrie cinématographique nigériane pendant quatre jours à Paris. Contraction de « Nigéria » et de « Hollywood », Nollywood a aujourd’hui dépassé la production de films hollywoodienne, avec ses quelques 2 000 films produits tous les ans.

S’évertuant à gommer une réputation de films de mauvaise qualité, le festival ouvre pour la première fois la compétition aux courts métrages. Sept seront projetés dans la salle parisienne de l’Arlequin, parmi les 14 films sélectionnés par un jury de professionnels.

Au programme également, des performances musicales ainsi que des séminaires et des ateliers dédiés au monde du cinéma africain. Le festival prendra fin le dimanche, avec la remise du Prix du public Nollywood qui vient récompenser les meilleurs talents.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte