Musique

RD Congo : le corps de Papa Wemba est arrivé à Kinshasa pour ses obsèques

| Par
Mis à jour le 29 avril 2016 à 09h06
Des hommes portent le cercueil de Papa Wemba, le 27 avril 2016 à Abidjan.

Des hommes portent le cercueil de Papa Wemba, le 27 avril 2016 à Abidjan. © Issouf Sanogo/AFP

Au lendemain de la cérémonie d’hommage à Abidjan, le corps de Papa Wemba, décédé le 24 avril à Anoumabo (Abidjan), est arrivé jeudi, peu avant 10 heures locales, à l’aéroport de Kinshasa, la capitale de la RD Congo, où les funérailles du « rossignol » de la rumba congolaise seront organisées les 2 mai et 3 mai.

C’est aux alentours de 9 heures 35 (heure de Kinshasa) que l’avion Patrice-Emery Lumumba de la compagnie nationale Congo Airways transportant la dépouille de Papa Wemba a atterri, jeudi 28 avril, à l’aéroport international de N’Djili.

Sur le tarmac, des officiels de la RD Congo sont venus accueillir le corps de leader du groupe Viva La Musica. Au premier rang : Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et représentant personnel du chef de l’État, et Augustin Matata Ponyo, le chef du gouvernement congolais, ainsi que quelques-uns de ses ministres.

A’Salfo de Magic System présent à Kinshasa

Un autre avion affrété par le gouvernement ivoirien a également foulé le sol congolais, avec à son bord le chanteur A’Salfo, leader du groupe Magic System et organisateur du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) sur la scène duquel Papa Wemba est décédé le dimanche 24 avril. Trois ministres ivoiriens ont également fait le déplacement à Kinshasa.

Facebook/Congo Airways

Arrivée de la dépouille du chanteur congolais Papa Wemba à Kinshasa, le 28 avril 2016. © Facebook/Congo Airways

À l’extérieur de l’aéroport, des Congolais sont venus nombreux saluer l’arrivée de la dépouille de leur idole avant de lui rendre un dernier hommage au palais du peuple où le corps sera exposé le lundi 2 mai, a annoncé le ministère en charge de la Culture.

En attendant, la dépouille de Papa Wemba est conduite à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire. D’après une source officielle, l’inhumation interviendra le mardi 3 mai dans un cimetière situé dans la périphérie de la ville de Kinshasa.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte