Energie

Gabon, une compagnie nationale pétrolière dans les tuyaux

Le pays d’Afrique Centrale a décidé, début 2010, de créer la Société nationale d’hydrocarbures (SNH) pour gérer et contrôler la part de l’État dans la production pétrolière nationale.

 

Seul pays producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne à ne pas disposer de sa propre compagnie nationale, le Gabon a décidé, début 2010, de mettre fin à cette particularité. En mars, les autorités gabonaises ont ainsi annoncé la création de la Société nationale d’hydrocarbures (SNH), qui aura pour mission de gérer et de contrôler la part de l’État dans la production pétrolière du pays.

« Cette décision est irréversible. Les démarches administratives sont en cours pour donner rapidement une existence légale à cette société », indique-t-on au gouvernement.

Mais d’ores et déjà, on sait que la compagnie sera détenue à 100 % par l’État et fonctionnera comme une société privée avec une autonomie de gestion. Elle devra toutefois rendre des comptes aux autorités, voire à l’Assemblée nationale. La Banque mondiale a même proposé son assistance au Gabon pour la mise en place de cette société.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte