Diasporas

« Lemonade » : dans son nouvel album, Beyoncé rend hommage aux Afro-Américaines

Queen B lors de la finale du Super Bowl, le 7 février 2016. © Matt Slocum / AP / SIPA

"Queen B" a de nouveau surpris ses fans. Beyoncé a annoncé ce week-end un nouvel album sous forme d'un film, dans lequel elle rend hommage à la persévérance des Afro-Américaines tout en revenant sur sa vie compliquée aux côtés du rappeur Jay Z.

« Lemonade » devait n’être qu’un film diffusé en avant-première sur la chaîne câblée américaine HBO. Mais la chanteuse, connue pour les sorties surprises de ses chansons, y lance en fait son nouvel album du même nom.

Des références à Malcolm X et Warsan Shire

Ce film, qui s’articule autour de ces nouvelles chansons et des vers de la poétesse anglo-somalienne Warsan Shire, revient sur l’expérience des femmes afro-américaines. Queen B donne ainsi la parole à Malcolm X : « La personne la moins respectée en Amérique est la femme noire. La personne la moins protégée en Amérique est la femme noire ».

Un sujet que la diva avait déjà abordé dans l’un de ces ses derniers titres, « Formation ». Beyoncé y évoquait les grands drames ayant secoué la communauté africaine-américaine ces dix dernières années, des désastres de l’après Katrina au mouvement Black Lives Matter né des innombrables meurtres d’Américains noirs par la police.

Beyoncé avertit Jay Z

Le film s’attarde aussi longuement sur les circonvolutions sentimentales de la diva pop, qui tente de conjurer l’infidélité de son conjoint. Le film s’ouvre d’ailleurs sur des accusations de trahison, alors que Beyoncé exulte sa rage née des infidélités de son conjoint en éclatant des voitures à la Nouvelle-Orléans.

Le couple bat-il de l’aile ? Certaines paroles laissent planer le doute : « C’est ton dernier avertissement », chante-t-elle, en avertissant des conséquences de ces incartades : « Si tu me refais ça, tu vas perdre ta femme ».

Sur les réseaux sociaux, ces paroles ont aussitôt été interprétées par des fans de la diva de 34 ans comme l’annonce artistique de sa rupture avec le rappeur et producteur Jay Z. Mais à la fin du film, les rumeurs se tarissent lorsque, dans « Forgiveness », elle l’embrasse, partageant des images de son mariage.

L’album a par ailleurs été lancé sur la plateforme de musique en ligne de Jay Z, Tidal, avant d’être rendu accessible lundi sur celle d’Apple, iTunes. Pour ce sixième album studio, Beyoncé s’est entourée de grandes figures de la chanson comme certains membres de Led Zeppelin pour la coécriture de « Don’t hurt yourself », ou du rappeur Kendrick Lamar, grand gagnant des derniers Grammy Awards, pour le titre « Freedom ».

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte