Culture

RDC : décès de Papa Wemba à Abidjan

Mis à jour le 24 avril 2016 à 13:25

Papa Wemba en avril 2014. © Vincent Fournier pour J.A.

Le chanteur congolais (RDC) Papa Wemba est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, à Abidjan. Alors qu’il donnait un concert, il s’est écroulé sur scène.

Le « roi de la rumba congolaise » n’est plus. Papa Wemba, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba de son vrai nom, est décédé dans la nuit samedi 23 au dimanche 24 avril à Abidjan. Une information confirmée par le compte twitter du festival des musiques urbaines d’Anoumabo à Abidjan (Femua).

Pendant sa prestation sur la scène du festival, samedi soir, l’artiste, victime d’un malaise, s’est écroulé sur scène. Il était âgé de 66 ans.

Papa Wemba est une légende de la musique africaine. Dans les années 1960-1970, avec son groupe Zaïko puis en solo, il va faire rayonner la rumba congolaise à travers le monde. Il formera des générations de musiciens dont certains poursuivront de grandes carrières, comme Koffi Olomidé. Il est également l’une des figures emblématiques de la SAPE, la Société des ambianceurs et personnes élégantes. Mode vestimentaire, mais aussi art de vivre, les sapeurs on fait des émules de Kinshasa à Paris et inspire aujourd’hui de nombreuses pop stars africaines-américaines.

Nous avions reçu Papa Wemba dans les locaux de Jeune Afrique en avril 2014, quelques mois avant la sortie de son album Maître d’école.