Banque

Orange et Ecobank s’allient dans le mobile money

Orange Money (ici en Côte d'Ivoire) compte plus de onze millions de clients. © Olivier/JA

L'opérateur télécoms Orange et Ecobank lancent un service de transfert d'argent, grâce auquel les clients d'Orange Money et du groupe bancaire panafricain pourront réaliser des mouvements de fonds de leur compte mobile vers leur compte bancaire et vice-versa.

Le groupe bancaire panafricain Ecobank et l’opérateur télécoms Orange ont annoncé le 05 février le lancement d’un service de transfert d’argent.

Déjà opérationnelle au Mali, cette solution permet « aux clients d’Orange Money détenteurs de comptes bancaires Ecobank de transférer de l’argent entre leurs comptes », expliquent les deux partenaires dans un communiqué commun. Elle sera déployée au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Niger, au Sénégal et en RD Congo, au cours du premier semestre 2015.

—————–> Cliquez ici pour comprendre pourquoi les opérateurs télécoms misent sur le mobile money <—————–

« Ce service facilite les échanges entre les personnes bancarisées et celles qui ne le sont pas », expliquent Orange et Ecobank. Ainsi, les clients du groupe bancaire pourront « consulter le solde de leur compte et obtenir des mini-révélés par SMS ». Tandis qu’avec leur compte Orange Money, « les clients peuvent transférer de l’argent depuis leur mobile à tout autre client dans le pays, et depuis certains pays à l’international. Ils peuvent également, poursuit le communiqué, payer à distance leurs factures d’eau, d’électricité, de télévision et recharges téléphoniques [et] bénéficier de solutions d’épargne ou d’assurance selon les pays ».

Partenariats multiples

L’accord avec Ecobank est le troisième de ce type annoncé en à peine un semestre par Orange, très actif dans le secteur de la banque mobile en Afrique subsaharienne. En juin 2014, l’opérateur télécoms français a conclu un partenariat du même genre avec son compatriote le groupe bancaire BNP Paribas, disponible pour le moment au Sénégal. Trois mois plus tard, le groupe s’alliait avec Bank of Africa, filiale du groupe bancaire marocain BMCE Bank pour offrir cette solution aux clients des deux groupes en Afrique subsaharienne, à commencer par Madagascar où ce partenariat est déjà actif.

Orange Money compte plus de 12 millions de clients à travers 13 pays. En 2014, 4.5 milliards d’euros ont été échangés via cette solution.

Ecobank n’est pas non plus novice dans le domaine du mobile money. Le groupe dirigé par Albert Essien a déjà conclu des partenariats avec Airtel (depuis 2011) et MTN (en mars 2014), deux concurrents d’Orange.

—————-> Cliquez ici pour comprendre comment les banques ont raté le virage du mobile money <—————-

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte