Energie

Le Mend annonce la capture d’un navire et de 15 étrangers

Le Mend, premier groupe armé du Nigeria annonce avoir arraisonné, via un groupe affilié, un navire avec 15 étrangers à son bord. Les rebelles préviennent de  "l'arrivée imminente d'un ouragan" de violences.

© AFP

Le principal groupe armé du sud du Nigeria, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (Mend), a annoncé jeudi qu’un « groupe affilié » avait capturé quinze étrangers sur un navire dans la région pétrolifère du delta du Niger.

Dans un bref communiqué, le  Mend « confirme qu’un groupe affilié a saisi le MV Spirit [mercredi] dans l’Etat du Delta et a pris en otage quinze membres d’équipage étrangers ». Aucune nationalité n’est précisée.

Le Mend, qui a revendiqué une attaque dans la nuit contre des bases militaires dans le delta du Niger, avait mis en garde mercredi contre un regain de violences après avoir dénoncé un assaut par les forces armées contre deux de ses principaux camps.

Ouragan

Le mouvement précise que la saisie du navire et la prise d’otages, menés par un groupe qu’il n’identifie pas, sont « connectés aux turbulences actuelles ». Le Mend a annoncé tôt jeudi matin « l’arrivée imminente d’un ouragan ».

Un porte-parole militaire a de son côté confirmé à l’AFP que l’ensemble de l’équipage d’un navire avait été pris en otage sans préciser le nom du bateau, le nombre de victimes ou leur nationalité.

Il a également signalé l’attaque d’un second vaisseau.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte