Energie

L’Afrique de l’Est carbure à l’indienne?

Lle groupe pétrolier indien Essar Oil vient d'acquérir 50 % du capital de la raffinerie de Mombasa, soufflant cet important marché à Libya Oil Holding.

 

En dépit des pressions de Tripoli sur les autorités kényanes, le groupe pétrolier indien Essar Oil vient d’acquérir 50 % du capital de la raffinerie de Mombasa, soufflant cet important marché à Libya Oil Holding, l’ex-Tamoil, désormais troisième distributeur de carburant sur le continent avec près de deux mille stations-service. Essar Oil doit par ailleurs investir 400 millions de dollars dans cette même raffinerie, qui, outre le Kenya, dessert l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi et la RD Congo.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte