BTP & Infrastructures

Liberia : Vale dans l’hydroélectricité

| Par Jeune Afrique

Le groupe minier brésilien Vale est en discussion avec Monrovia pour la reconstruction d’une usine hydroélectrique dans l’ouest du Liberia.

 Le groupe minier brésilien Vale est en discussion avec Monrovia pour la reconstruction d’une usine hydroélectrique dans l’ouest du Liberia. Depuis la fin de la guerre civile, en 2003, six firmes ont signé des contrats dans le secteur minier. Ces accords représentent des investissements d’environ 10 milliards de dollars (environ 6,9 milliards d’euros) au total, une somme sur laquelle les autorités comptent pour participer à la reconstruction du pays : routes, énergie, chemin de fer… La remise en route de cette usine hydroélectrique permettrait à Monrovia de retrouver une puissance de quelque 1 000 MW d’électricité. Le contrat pourrait être détaillé avant cet été.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte