BTP & Infrastructures

Vinci et Bouygues décrochent un contrat de 1 milliard d’euros pour le métro du Caire

Vue du quai de la station Sadat du métro du Caire, le 17 juin 2015. © Thomas Hartwell/AP/SIPA

Le consortium constitué par les deux groupes français et les égyptiens Orascom Construction et Arab Contractors a décroché un contrat de 1,1 milliard d'euros pour la construction de la phase 3 de la ligne 3 du métro du Caire, la capitale de l'Égypte.

La National Authority for Tunnels, agence du ministère égyptien des Transport chargée des métros, a signé le 17 avril un accord avec les groupes de BTP français Vinci Construction Grands Projets, Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction, et leurs partenaires égyptiens Orascom Construction et Arab Contractors, pour la construction de la ligne 3 du métro du Caire.

La signature du contrat a eu lieu en présence du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et de son homologue français, François Hollande, en visite dimanche 17 avril au Caire, dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient.

Une nouvelle traversée sous le Nil

Dans un communiqué publié ce lundi, Vinci et Bouygues indiquent que ce projet « porte sur le génie civil de la phase 3 de la ligne 3 et comprend 17,7 km de ligne nouvelle et 15 stations dont 8 souterraines, 5 aériennes et 2 au sol ».

Le coût de ce chantier est de 1,1 milliard d’euros. Les travaux vont durer 67 mois (5 ans et demi) et « nécessiteront une nouvelle traversée sous le Nil », indiquent les deux groupes de BTP.

La ligne 3 du métro du Caire, opérationnelle depuis mars 2012, devrait atteindre 45 kilomètres et 36 stations à la conclusion de ses quatre phases de développement, contre une douzaine de kilomètres et neuf stations aujourd’hui, et relier les quartiers de l’ouest de la capitale à l’aéroport international du Caire.

« Une fois achevée, la ligne 3 transportera 5 millions de passagers par jour et portera la longueur totale du réseau de métro cairote à 100 km », indique Vinci dans le communiqué.

Résultats

Le groupe français a participé à la construction des lignes 1 et 2 du métro du Caire. Aux côtés de Bouygues Construction, Orascom Construction et Arab Contractors, Vinci a également participé aux phases précédentes de la construction de la ligne 3 ainsi que sur la phase 4a, visant à l’étendre vers l’est. Un contrat d’une valeur de 264 millions d’euros, remporté en avril dernier.

En 2015, Vinci a enregistré un chiffre d’affaires de 38,5 milliards d’euros, pour un résultat net part du groupe de 2,05 milliards d’euros. Les revenus du groupe français en Afrique ont atteint 1,5 milliard d’euros l’an dernier, (soit 4 % de son chiffre d’affaires).

Bouygues Construction a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 11,97 milliards d’euros, pour un résultat net de 288 millions d’euros.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte