Économie

De Beers, une success-story sud-africaine

Par
Mis à jour le 27 janvier 2011 à 13:37

Le groupe acheté en 1926 par Ernest Oppenheimer, a été fondé en 1888 en Afrique du Sud.

De Beers reste le plus important groupe diamantaire du monde en termes de chiffres d’affaires. Fondé en Afrique du Sud en 1888 par Barney Barnato et Cecil Rhodes, il a été acheté en 1926 par Ernest Oppenheimer. Depuis, De Beers s’est régulièrement transformé pour échapper aux nationalisations et a notamment cédé 45 % de participation à Anglo American.

Jusqu’aux années 1980, De Beers produisait 80 % des diamants bruts du monde et en vendait 65 %. Aujourd’hui, ces chiffres ont chuté. En 2010, la société a vendu des diamants bruts pour une valeur de 5,9 milliards de dollars (environ 4,5 milliards d’euros). En décembre, des rumeurs ont fait état d’une préparation de vente par Oppenheimer de 40 % du groupe. L’intéressé a démenti mi-janvier.