Économie

Corsair International confirme son retour à Abidjan, avec quatre vols par semaine

Lors de la suspension de sa desserte ivoirienne en septembre 2015, la compagnie aérienne estimait que la ligne n’assurait pas des résultats suffisants pour que le Paris-Abidjan soit maintenu durant l’ensemble de l’année. Changement de pied : Corsair revient en année pleine et quatre fois par semaine – contre trois dessertes hebdomadaires initialement annoncées.

Mis à jour le 13 avril 2016 à 12:07

Un appareil de la compagnie Corsair. © Corsair

Le moment était connu : le 13 juin. C’est la date à laquelle Corsair reprendra l’exploitation de sa desserte de la Côte d’Ivoire. Mais les modalités de ce retour tranchent avec ce qui avait été indiqué lors de la suspension du Paris-Abidjan en septembre 2015, un peu plus de deux ans après son lancement, en mars 2013. En septembre dernier, la compagnie française avait jugé cette ligne insuffisamment performante pour garantir la rentabilité d’une couverture annuelle. Date avait été prise pour le 13 juin avec 3 vols par semaine.

Quatre vols par semaine

Changement de pied donc ce 11 avril dans un communiqué de la filiale du voyagiste allemand TUI Group (qui commercialise des offres de voyages via les marques Marmara ou Nouvelles Frontières) : elle reviendra bel et bien à Abidjan le 13 juin, mais sur une base annuelle et avec quatre vols par semaine. Les vols, assurés par des Airbus A330, relieront l’aéroport de Paris-Orly (à une quinzaine de kilomètres au sud de la capitale française) et l’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Venu pour concurrencer Air France sur la ligne Paris-Abidjan – et malgré une guerre des prix engagée avec la compagnie nationale hexagonale – Corsair International n’a pas réussi à s’imposer à Abidjan.

Entre mars 2013 et septembre 2015, Corsair indique avoir transporté 160 000 passagers entre Paris et Abidjan. Loin derrière Air France, présente à Abidjan depuis 75 ans, qui ne l’a pas attendu et a renforcé ses dessertes vers la capitale économique ivoirienne avec 240 000 passagers en 2015, contre 204 000 en 2014.

Dans son communiqué, Corsair International ne s’étend pas sur les évolutions qui l’ont menée à renforcer sa couverture de la capitale économique ivoirienne, son PDG Pascal de Izaguirre, se contentant de saluer « la qualité des relations entretenues entre les hautes autorités ivoiriennes et Corsair, qui nous ont permis de travailler de manière constructive en vue d’un retour pérenne, avec pour ambition commune, le développement de l’économie ivoirienne ».

La riposte d’Air France

De son côté, Air France n’entend en rien céder du terrain et faciliter le retour à Abidjan de ce rival.

La compagnie aérienne a annoncé, le mois dernier, le renforcement de la desserte de la capitale économique ivoirienne dans le cadre de son programme estival 2016 (du 27 mars au 29 octobre).

Le transporteur, qui assure déjà sept fréquences hebdomadaires sur la ligne Paris-Abidjan, propose durant cette période « un vol supplémentaire par jour » sur cette ligne. Une réponse à « la forte demande de la pointe été », mais aussi une démonstration de force face à Corsair International.