Elections

États-Unis : la une choc du Boston Globe qui imagine la victoire de Donald Trump

La Une choc du quotidien américain le Boston Globe qui imagine la victoire du candidat républicain Donald Trump, le 11 avril.

La Une choc du quotidien américain le Boston Globe qui imagine la victoire du candidat républicain Donald Trump, le 11 avril. © Boston Globe

Le quotidien américain a décidé, dans son édition de dimanche, de prendre au mot le candidat à l’investiture républicaine, et de voir à quoi ressemblerait l’Amérique s’il accédait à la Maison Blanche.

Cette édition du Boston Globe est en fait datée du 9 avril 2017. Le quotidien américain s’est fondée sur les déclarations réelles de Donald Trump, qu’il a prises au pied de la lettre. En cas de victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, « l’Amérique promet d’être aussi effroyable dans la vraie vie qu’écrit en noir et blanc sur le papier », avertit le quotidien américain.

La fausse une, accessible sur son site, a été publiée dans les pages « Idées » du Boston Globes distribué dimanche. Elle s’accompagne d’un éditorial cinglant de la rédaction, intitulé « le Parti républicain doit stopper Trump », dans lequel le journal pointe la vision « profondément dérangeante » du candidat à la campagne républicaine, contraire aux valeurs américaines.

« Breaking News : les expulsion d’immigrés illégaux iront tellement vite que vous en aurez la tête qui tourne », titre le Boston Globe en tête du journal. Dans ses dernières déclarations, « Donald Trump a réitéré sa promesse d’expulser quelque 11,3 millions de travailleurs illégaux en l’espace de deux ans », indique le quotidien américain. Un programme de 400 milliards de dollars, qui devrait requérir plus de 900 000 agents pour être mis en application.

« Des soldats américains refusent l’ordre d’exécuter des familles de membres de l’État islamique », poursuit le Boston Globe. Des manifestations ont été organisées en soutien à deux soldats des Forces spéciales qui ont désobéi aux ordres, qui lors d’un raid près de Raqqa en Syrie, « ont tué deux militants de l’EI, laissant sains et saufs trois femmes et deux enfants contrairement aux ordres donnés par le président Trump lui-même », explique le journal.

« Une nouvelle loi sur la diffamation veut s’attaquer aux ‘pourritures’ dans les médias », « les marchés s’effondrent alors qu’une guerre commerciale imminente », titre encore le Boston Globe. La rédaction du journal indique également que Donald Trump figure sur la liste des nominés pour le prix Nobel de la Paix « pour avoir mis fin à une guerre de 1385 ans entre Sunnites et Chiites ».

Donald Trump, qui n’a pas réagi dans l’immédiat, n’a pas vraiment apprécié l’exercice de style du Boston Globes. C’est « stupide » et « sans importance », a déclaré le jour-même le candidat à l’investiture républicaine, lors d’un rassemblement à Rochester dans l’État de New York (est). « La une est montée de toute pièce. C’est fondé uniquement sur des croyances, ce qui ne la différencie pas du reste du journal », a rétorqué Donald Trump, convaincu qu’il y aura « un retour de bâton ».

La page complète publiée par le Boston Globe : 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte