Économie

Michael Sata : « Ce gouvernement va gouverner en respectant les Dix commandements »

Le nouveau président de Zambie, a déclaré dans son discours d’investiture le 23 septembre vouloir gouverner avec la Bible. Son crédo : « tu ne voleras point ».

Par
Mis à jour le 26 septembre 2011 à 12:59
Le président zambien Michael Sata lors de son serment, à Lusaka, le 23 septembre. Michael Sata lors de son serment, à Lusaka, le 23 septembre. © Reuters/Makson Wasamunu

Les Écritures saintes comme plan d’action. Fraîchement élu à la présidence de la Zambie, Michael Sata souhaite travailler « main dans la main avec l’Église pour favoriser le développement économique et social du pays ». Le « roi Cobra » avait d’ailleurs fait de l’arche de Noé le symbole de sa campagne.

Les Dix commandements

Premier catholique élu à la magistrature suprême, même si le pays compte une majorité de fidèles, Michael Sata a prêté serment vendredi 23 septembre. « Ce gouvernement va gouverner en respectant les Dix commandements. Tu ne voleras pas, tu traiteras ton prochain comme toi-même », a-t-il déclaré lors de son discours d’investiture.

Une présidence placée sous le signe de la lutte anticorruption. Comme bien de ses prédécesseurs, le « roi Cobra » promet une meilleure répartition des richesses, tirées des ressources en cuivre du pays notamment. Objectif : faire baisser le taux le de pauvreté, la majorité des Zambiens vivant avec moins de deux dollars par jour.

L’installation de Michael Sata à la magistrature suprême marque une alternance historique pour la Zambie. Doyen de l’opposition, il a remporté les élections présidentielles du 20 septembre avec 43% des voix contre 36% pour Rupiah Banda, président sortant.

(Avec AFP)