Politique

Côte d’Ivoire : la mission de l’Onuci devrait s’achever en juin 2017

La mission des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) devrait prendre fin en juin 2017. C’est en tout cas ce que suggère le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon dans un rapport à destination du Conseil de sécurité.

Par
Mis à jour le 5 avril 2016 à 16:13

Casques bleus de l’unité de l’aviation ghanéenne, le 8 septembre 2015. © Onuci

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, recommande au Conseil de sécurité de l’ONU de prolonger le mandat de l’Onuci « jusqu’au 30 juin 2017 ». À cette date, « la fermeture de la mission sera achevée » et aucune autre ne lui succédera « étant donné la trajectoire positive de la Côte d’Ivoire », indique-t-il dans un rapport dont l’AFP a eu copie le 4 avril.

Un calendrier conforme aux attentes des autorités ivoiriennes qui souhaitent qu’au plus tard début 2018, tous les Casques bleus aient quitté le pays. Pour y parvenir, Ban Ki-moon recommande de poursuivre la réduction des effectifs de l’Onuci, engagée au mois de janvier après le « succès de de l’élection présidentielle » du 25 octobre 2015.

Le nombre de militaires divisé par deux d’ici le 31 août

Les effectifs militaires de l’Onuci devraient ainsi passer de 4 000 à 2 000 d’ici le 31 août.

Ensuite, de janvier à fin avril 2017, l’ONU lui retirera encore les 650 hommes de sa force de réaction rapide, dont le sort n’est cependant pas tout à fait déterminé. À ce titre, le rapport suggère qu’elle pourrait « rester un outil pour la paix et la stabilité régionales » et être mise à la disposition des missions de l’ONU au Liberia ou au Mali.

Les mois de mai et juin 2017 seront consacrés au retrait du matériel. Toujours selon le rapport du secrétaire général, les effectifs policiers de l’Onuci (1 500 hommes) et civils (1 225) seront retirés dans les mêmes délais.