Économie

Afrique du Sud : Ford investit 170 millions de dollars et annonce des exportations en Afrique subsaharienne

Le constructeur automobile américain a annoncé un investissement de 170 millions de dollars pour son usine d’assemblage de Pretoria, d’après un communiqué de presse du groupe publié le 5 avril. Des exportations vers l’Afrique subsaharienne sont également envisagées.

Par
Mis à jour le 5 avril 2016 à 15:28

L’ancien président américain George Walker Bush en visite officielle dans l’usine de Ford de Pretoria, le 9 juillet 2003. © J. SCOTT APPLEWHITE/AP/SIPA

L’usine d’assemblage automobile de Silverton à Petroria, qui est ouverte depuis 1967, va recevoir un nouvel investissement de 170 millions de dollars (2,5 milliards de rands) de la part de Ford, afin d’augmenter la production du constructeur américain en Afrique du Sud.

Des créations d’emplois à la clé

Cet investissement permettra de produire toutes les gammes du SUV Everest à partir du troisième trimestre 2016, ainsi que le nouveau pick-up Ford Ranger qui a été mis sur le marché en fin d’année dernière par le groupe américain.

À pleine capacité, le site permettra de produire 10 000 Everest par an, alors que ces véhicules sont actuellement intégralement importés de Thaïlande, où Ford dispose d’une usine en association avec un groupe local.

Par ailleurs, le constructeur estime le nombre de créations d’emplois associées à son investissement à environ 1 200 en incluant le réseau de distributeurs à travers le pays, sachant que l’usine de Silverton compte actuellement 2 873 salariés.

L’Afrique subsaharienne en ligne de mire

Outre le marché sud-africain, l’augmentation de la production de son usine locale permettra à Ford d’exporter sur le continent. « En produisant l’Everest en Afrique du Sud, nous pourrons répondre plus rapidement à la demande avec une plus grande variété de modèles pour nos clients à travers l’Afrique subsaharienne », a déclaré dans le communiqué de presse, Jim Farley, vice-président exécutif de Ford et président de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

« L’investissement de 2,5 milliards de rands réaffirme l’importance de ces marchés pour notre stratégie de croissance au Moyen-Orient et en Afrique. Cela renforce notre position en Afrique du Sud en tant que base d’exportation stratégique pour le groupe Ford », a poursuivi le dirigeant.

Toutefois, Ford n’a pas précisé les pays ciblés prioritairement sur le continent.

Présence locale

En 2008, Ford a investi 3,4 milliards de rands à Silverton pour produire les gammes de véhicules Ranger. Ford a également une usine de production de moteurs située à Port Elizabeth qui emploie 685 personnes. L’an dernier, Ford a vendu 78 471 unités dont 33 920 modèles du type Ranger en Afrique du Sud, un record, selon le constructeur. En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 149,6 milliards de dollars à travers le monde dont 4 milliards dans la zone Afrique et Moyen-Orient avec la vente de 187 000 unités.