Économie

FMI : reprise des versements prévue pour juillet

Le gouvernement ivoirien a conclu un « accord » avec le Fonds monétaire international qui devrait permettre la reprise des décaissements dès le mois de juillet.

Par
Mis à jour le 1 juin 2011 à 10:49
Le président de Côte d'Ivoire Alassane Ouattara prête serment, le 6 mai à Abidjan. Le président de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara prête serment, le 6 mai à Abidjan. © AFP

Le Fonds monétaire international (FMI) au secours de l’économie ivoirienne… Dix jours après l’investiture d’Alassane Ouattara à Yamoussoukro, l’institution de Washington a annoncé mardi la reprise de ses prêts à la Côte d’Ivoire.

« Ensemble de politiques à mettre en œuvre »

Cette décision est intervenue après la signature d’un accord sur « un ensemble de politiques macroéconomiques à mettre en œuvre durant le reste de l’année 2011, en vue de relancer l’économie du pays », selon le FMI.

Les négociations portaient sur quatre grands thèmes : la bonne gouvernance, l’assainissement des finances publiques, l’application du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) et la réforme des filières café-cacao et hydrocarbures pour en améliorer la transparence.

« Un décaissement éventuel […] d’environ 130 millions de dollars [90 millions d’euros environ] pourrait intervenir en juillet » précise le fonds, dont une délégation vient de finir une visite à Abidjan. Le pays, dévasté par la crise, avait cruellement besoin de ces versements.

Un prêt de 330 millions d’euros avait été accordé à la Côte d’Ivoire en mars 2009, mais seules trois des sept tranches prévues avaient été versées. L’aide s’était arrêtée en novembre 2010 avec la crise postélectorale. (avec AFP)