Société

Sécheresse : la BAD va débloquer 549 millions de dollars en Afrique Australe et de l’Est

Durant les années où El nino est actif, l'Afrique de l'Est recense environ 50 000 cas de choléra de plus annuellement. © Mulugeta Ayene/AP/SIPA

La Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé une aide de 549 millions de dollars à destination de 14 pays touchés par la sécheresse en Afrique de l'Est et Australe, selon un communiqué de presse publié par l'institution panafricaine vendredi.

Pour luter contre la sévère sécheresse, causée par le phénomène climatique El Niño, en Afrique Australe et de l’Est, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a annoncé le déblocage d’une aide de 549 millions de dollars. Ces fonds auront pour objectif d’aider 14 pays touchés par l’une des plus fortes sécheresses de ces dernières décennies, notamment l’Ethiopie, le Malawi, le Mozambique ou encore le Zimbabwe, a fait savoir l’institution financière panafricaine vendredi.

Urgence alimentaire

Dans le détail, cinq millions de dollars seront versés en aide d’urgence, 361 millions de dollars en prêts à court et long-terme à travers plusieurs instruments financiers de la BAD, ainsi qu’une enveloppe additionnelle de 183 millions de dollars qui sera débloquée courant 2016.

Les fortes températures et l’insuffisance des précipitations causent une urgence alimentaire qui touche 36 millions de personnes en Afrique Australe et de l’Est. Dans ce contexte alarmant, la BAD va mettre en place des mécanismes plus flexibles, afin de débloquer ces fonds au plus vite. « Ils permettront ainsi de financer des projets en cours visant à luter contre la sécheresse », précise le communiqué de presse.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte