BTP & Infrastructures

Kenya : méga-contrat chinois de 5,4 milliards de dollars pour l’extension du rail

Le Kenya mise sur le chemin de fer pour connecter son territoire. © Kenya Railways.

Le gouvernement kényan a conclu le 30 mars un méga-contrat d'un montant de 549 milliards de shilling kényans avec le groupe China Communications Construction Company (CCCC), afin d'étendre le réseau de chemin de fer du pays.

Ce méga-contrat de 549 milliards de shilling kényans (environ 5,4 milliards de dollars) porte sur l’extension de la ligne de chemin de fer partant de la ville de Naivasha (nord-ouest de Nairobi) à Malaba, à proximité de la frontière ougandaise, a annoncé Kenya Railways, l’opérateur ferroviaire du pays. L’accord prévoit notamment des études de faisabilité, des transferts de savoir-faire et de technologie, ainsi que des opérations de maintenance jusqu’à l’achèvement du projet.

 Le groupe chinois obtient d’autres sous-contrats

Dans le détail, le groupe China Communications Construction Company (CCCC) aura en charge la construction du tronçon entre Naivasha et Kisumu (262 kilomètres), une ville située à l’Ouest du pays au bord du lac Victoria, ainsi que du tronçon reliant Kisumu à Malaba (107 kilomètres). En outre, CCCC va développer le port de Kisumu et étendre le dépôt à conteneurs d’Embakasi à Nairobi.

Pour rappel, le Kenya a lancé un vaste projet ferroviaire traversant tout le pays. D’ici à mi-2017, la première phase visant à relier la capitale Nairobi à Mombasa, la deuxième ville du pays, devrait être achevée ; alors qu’actuellement plus de dix d’heures sont nécessaires pour parcourir en train les 450 kilomètres de distance qui les séparent. Ce chantier de doublement de la ligne Nairobi-Mombasa avait été confié à l’entreprise publique chinoise China Road and Bridge Corporation (CRBC), notamment via un prêt d’1,5 milliard de dollars de la China Eximbank obtenu en décembre dernier.

Ces travaux font partie d’un vaste projet ferroviaire initié par le Kenya, qui prévoit le prolongement de cette ligne en Ouganda, puis à Kigali, au Rwanda, et potentiellement jusqu’à Djouba au Soudan du Sud, soit un total de 2 900 kilomètres.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte