Transports

Transports : Bolloré Africa Logistics fondu dans la réorganisation du pôle logistique du groupe

Débarquement au terminal Bolloré du port de Conakry d'éléments nécessaires à la construction d'une cimenterie en Guinée, le 13 juin 2013. © Vincent FOURNIER/Jeune Afrique

La marque Bolloré Africa Logistics avait été créée en 2008 pour fédérer l’ensemble des activités du groupe industriel diversifié sur le continent. Elle est désormais fondue dans la réorganisation de son pôle de transport et de logistique, a annoncé le groupe Bolloré mercredi.

Présente dans 46 pays d’Afrique via 250 filiales, la marque Bolloré Africa Logistics va être fondue dans le cadre du regroupement des activités de transport et de logistique sous une marque unique, Bolloré Transport & Logistics, selon un communiqué de presse publié par le groupe le 30 mars.

SDV Logistique International et Saga (eux déjà rapprochés en janvier), BLP, Bolloré Africa Logistics (13% de parts de marché revendiqués) et Bolloré Energie sont autant de marques et de secteurs d’activités réorganisés sous la bannière commune Bolloré Transport & Logistics. Celle-ci est déclinée en « quatre entités », selon le communiqué de presse.

Ces entités couvrent le secteur portuaire (21 concessions portuaires dont 14 terminaux à conteneur en Afrique, 4,36 millions de conteneurs manutentionnés), la logistique avec SDV et Saga (transport multimodal aérien, maritime, terrestre, express avec 605 agences dans 105 pays), le ferroviaire (Camrail au Cameroun, Sitarail au Burkina Faso, Benirail au Bénin) et l’énergie (fioul domestique en France). Un pôle qui pèse lourd dans l’ensemble des activités du groupe Bolloré, avec 8,3 milliards d’euros de revenus en 2015, alors que le chiffre d’affaires total du groupe s’est élevé à 10,824 milliards d’euros sur l’exercice.

Quatre marques seront désormais utilisées : « Bolloré Ports », Bolloré Logistics », « Bolloré Railways » et « Bolloré Energy ».

2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Bolloré Africa Logistics en 2014

« L’organisation par secteurs géographiques a évolué vers une organisation par métiers », écrit le groupe dans son communiqué.

Bolloré Africa Logistics avait généré un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros, selon le rapport annuel 2014 du groupe diversifié. Ce dernier est aussi actif dans le secteur de la communication via l’agence Havas et dans les solutions de stockage d’électricité. L’Ebitda 2015 du groupe est ressorti à 1,114 milliard d’euros pour un résultat net de 727 millions d’euros.

Fondée en 1822 en Bretagne, l’entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de papiers fins a été reprise par Vincent Bolloré au début des années 1980. Après avoir développé un pôle de spécialités industrielles liées à la technologie des films plastiques et des papiers minces, le Groupe Bolloré a pris le contrôle, d’une part, en 1986, de la société Sofical, complété par l’acquisition de JOB pour développer un pôle Tabac, et, d’autre part, de la Scac puis de Rhin-Rhône en 1988 pour développer un pôle Transport.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte