Mines

Mali : la mine de Morila fermera en 2019

Le Mali est le 3e producteur africain d'or. © Joe Penney/Reuters

La mine d'or de Morila arrivera en fin de vie en 2019, selon le ministère malien des Mines, rapporte l'agence Reuters.

Annoncée en fin de vie dès 2008 pour une fermeture définitive programmée en 2013, la mine d’or de Morila prolongera son activité jusqu’en 2019, en raison de réserves d’or plus importantes que prévu, a déclaré le ministre des Mines, Boubou Cissé, le 29 mars, selon Reuters. En 2015, 4,7 tonnes d’or ont été extraites de Morila et le gouvernement projette une production d’environ 2,8 tonnes cette année. Cette mine d’or – détenue par le britannique Randgold Ressources, le sud-africain AngloGold Ashanti et le Mali – a produit 209 tonnes d’or depuis le début de son exploitation en 2000, selon les chiffres communiqués par le ministre des Mines.

La production malienne en hausse

Après l’Afrique du Sud et le Ghana, le Mali est le troisième producteur d’or du continent. Et sa production est attendue en hausse à 52,9 tonnes d’or, contre 50,5 tonnes en 2015, grâce à l’entrée en exploitation de nouvelles mines qui compenseront la baisse des gisements existants.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte