Économie

Produits dérivés : lancement d’une Bourse à Maurice

C’est le 15 octobre, à l’hôtel Intercontinental, sur l’île Maurice, que sera officiellement lancée, en présence du Premier ministre, Navinchandra Ramgoolam, et de Pravind Jugnauth, son ministre des Finances, la Global Board of Trade.

Par
Mis à jour le 27 septembre 2010 à 17:52

 

C’est le 15 octobre, à l’hôtel Intercontinental, sur l’île Maurice, que sera officiellement lancée, en présence du Premier ministre, Navinchandra Ramgoolam, et de Pravind Jugnauth, son ministre des Finances, la Global Board of Trade. Il s’agit d’une Bourse électronique spécialisée dans les produits dérivés, mise en place par la multinationale indienne Financial Technologies. Elle n’entrera véritablement en service que trois jours plus tard.

Présentée par ses promoteurs comme une nouvelle Bourse à l’usage des marchés émergents, la Global Board of Trade se veut notamment une plateforme d’échanges pour l’Afrique. Elle assurera, sous forme de contrats à terme, la cotation de diverses matières premières (or, argent) et de certaines devises : dollar/roupie mauricienne, dollar/rand sud-africain, dollar/livre sterling, yen/dollar ; puis, dans un second temps : dollar/shilling ougandais et dollar/shilling kényan. La cotation de produits obligataires et d’actions est également envisagée.

Trois banques de compensation (clearing), dont Barclays, ainsi que plusieurs banques africaines ont été contactées pour travailler avec la nouvelle Bourse. Financial Technologies, qui a annoncé des bénéfices de 10 millions de dollars au deuxième trimestre, a été créée en 1988 par Jignesh Shah. Ce dernier a déjà fondé une demi-douzaine de Bourses électroniques consacrées aux produits dérivés, dont Multi Commodity Exchange of India Ltd (MCX), classée au sixième rang mondial.