Justice

Jonas Savimbi dans « Call of Duty » : la justice française annule la procédure

| Par Jeune Afrique avec AFP
Les enfants de Jonas Savimbi, Cheya, Alleluia et Helena, avec leur avocate Carole Enfert, le 3 février au tribunal à Paris.

Les enfants de Jonas Savimbi, Cheya, Alleluia et Helena, avec leur avocate Carole Enfert, le 3 février au tribunal à Paris. © Jacques Demarthon/AFP

La justice française a annulé jeudi pour « vice de forme » l’action judiciaire engagée par des enfants de l’ex-chef chef rebelle angolais Jonas Savimbi contre le célèbre jeu vidéo « Call of Duty » qui met en scène leur père.

Dans ce jugement rendu jeudi 24 mars, consulté par l’AFP, les magistrats du tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) n’ont pas tranché sur le fond de l’affaire.

Saisi le 3 février suite à la plainte déposée mi-janvier pour diffamation et atteinte à l’honneur, le tribunal de la région parisienne a constaté son incompétence géographique et « la nullité de l’assignation » pour vice de forme.

Le problème pour les juges : les enfants de l’ex-chef rebelle angolais n’ont pas notifié leur action en diffamation au procureur de la République, un garde-fou prévu par la loi sur la liberté de la presse.

Nouvelles poursuites envisagées

« Déçus » par cette décision, les descendant de l’ex-figure de la rébellion angolaise n’entendent pas en rester là, « choqués » de voir apparaître leur père en allié d’Alex Mason, le héros de « Call of Duty », tel un « monstre » « barbare », dans une courte séquence de l’opus Black Ops II sorti en 2012, et enrichie en 2014.

« Nous envisageons très fortement une action aux États-Unis », a fait savoir Me Carole Enfert, tout en se disant prête à « reprendre la procédure à zéro » en France.

Avec 250 millions d’exemplaires écoulés depuis sa création en 2003, « Call of Duty » a déjà mis en scène Fidel Castro, John F. Kennedy ou encore l’ex-dictateur déchu du Panama Manuel Noriega. Ce dernier avait vu sa plainte rejetée par la justice américaine en 2014.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte