Politique

Niger : Mahamadou Issoufou propose un gouvernement d’union nationale à l’opposition

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 23 mars 2016 à 16h43
Mahamadou Issoufou, président du Niger.

Mahamadou Issoufou, président du Niger. © Vincent Fournier/J.A

Le président nigérien Mahamadou Issoufou, réélu pour un deuxième quinquennat selon des résultats officiels provisoires, a proposé mercredi un gouvernement d’union nationale à l’opposition.

« Je suis prêt à mettre en place avec l’opposition un gouvernement d’union nationale afin de faire face aux menaces auxquelles le peuple nigérien est exposé. Il n’y a pas que ce défi sécuritaire, il y a d’autres défis : le défi du développement économique et social. Tous ces défis nécessitent une union sacrée », a déclaré Mahamadou Issoufou, lors d’une interview à l’AFP.

L’opposition, dont le candidat Hama Amadou n’aurait recueilli que 7, 51% des voix au second tour de la présidentielle, avait boycotté le scrutin du 20 mars. Elle en a d’ailleurs rejeté les résultats. « Cela ne me surprend pas », a réagi Amadou Boubacar Cissé, l’un des porte-parole de la Coalition pour l’alternance 2016, joint par Jeune Afrique.

« Mahamadou Issoufou sait qu’il n’a pas été élu. C’est tellement flagrant que cette proposition n’est pas une surprise, mais je pense que la coalition va rester unie », a-t-il ajouté, en évoquant une tentative du pouvoir de diviser de l’opposition. La Copa 2016 n’a pas encore réagi officiellement aux propos de Mahamadou Issoufou.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte