Politique

Algérie : l’armée annonce avoir tué six islamistes armés

Par
Mis à jour le 22 mars 2016 à 12:39

Soldats algériens en train de sécuriser l’aéroport d’In Amenas, en Algérie, le 19 janvier 2013. © Mohamed Kadri/AP/SIPA

Six islamistes armés ont été tués lundi par l’armée algérienne dans la région d’El Oued, près de la frontière tunisienne, a annoncé le ministère de la Défense sur son site internet.

Les six hommes ont été tués lundi matin à El Oued, à 600 km au sud-est d’Alger, a indiqué le ministère algérien de l’Intérieur dans un communiqué. L’opération de l’armée « est toujours en cours », a-t-il précisé. Par ailleurs, cinq fusils d’assaut de type kalachnikov, trois fusils mitrailleurs et un pistolet automatique, ont été saisis.

Aucun lien n’a été établi avec l’attaque du 18 mars revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contre un site gazier à Khrechba, dans le sud de l’Algérie où opèrent les groupes British Petroleum et Statoil qui ont décidé de rapatrier temporairement leur personnel.

La région d’El Oued, particulièrement surveillée

Le 11 mars dernier, trois islamistes armés avaient également été tués à El Oued par l’armée qui avait récupéré un véritable arsenal de guerre. Les localités d’El Oued sont particulièrement surveillées par les services de sécurité algériens pour éviter l’infiltration des djihadistes ou le départ de volontaires pour combattre en Syrie ou pour rejoindre les rangs de Daesh en Libye.