Économie

Gaz : les ressources dans les eaux sénégalo-mauritaniennes plus importantes que prévu

Mis à jour le 21 mars 2016 à 11:33

Kosmos Energy a transmis à BP en décembre 2015 une participation majoritaire dans plusieurs licences d’exploration côté mauritanien. © DR/Kosmos energy

La junior américaine Kosmos annonce le succès des résultats d’exploration de son quatrième puits d’évaluation au large des côtes sénégalo-mauritaniennes qui relèvent les estimations de ressources des champs gaziers sous-marins. Les forages commenceront côté sénégalais.

L’exploration du complexe gazier sous-marin Greater Tortue, qui couvre 1 200 kilomètres carrés dans les eaux territoriales sénégalo-mauritaniennes, tient ses promesses.

La junior américaine Kosmos Energy annonce dans un communiqué du 16 mars avoir mené de façon concluante l’exploration d’un quatrième puits, Ahmeyim-2. Situé dans les eaux territoriales mauritaniennes, ce nouveau puits exploratoire est situé à 5 kilomètres au nord-ouest de Tortue-1, un autre forage où avait été découvert du gaz en mai 2015.

Cette fois-ci, le puits exploratoire a été creusé de 2 800 mètres sous le niveau de la mer jusqu’à 5 200 mètres dans les fonds marins rocheux, et a permis d’élargir le champ productif de 50 à 90 kilomètres carrés et d’établir des liens entre Tortue-1, Ahmeyim-2 et Guembeul-1 où « 101 mètres de gaz dans deux réservoirs d’excellente qualité » avaient été annoncés en janvier 2016.

Relèvement des prévisions de ressources

Avec cette nouvelle découverte, les estimations de ressources des blocs d’Ahmeyim (ex-Tortue West) sont relevées de 15 milliards de pieds cube, contre 11 milliards précédemment évalués. Conséquemment, les ressources de l’ensemble du projet Greater Tortue sont de facto relevées à 20 milliards de pieds cube, contre 17 milliards de pieds cube attendus jusque-là par Kosmos.

Ce quatrième puits « montre qu’il y a des ressources gazières suffisantes pour engager un projet de gaz naturel liquéfié de classe mondiale sur la partie Tortue West seulement. Nous envisageons désormais d’engager le forage, en commençant dans l’offshore sénégalais », écrit Kosmos dans un communiqué.

Ahmeyim-2 est détenu par Kosmos à 90%, les 10% restants allant à la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine minier (SMHPM). Kosmos s’est fait connaître en Afrique par la découverte du champ pétrolier géant « Jubilee » au large du Ghana, en 2007. Le groupe américain est également présent au Maroc et à Sao Tomé-et-Principe.