Économie

Sifca : Résultats en baisse, projets en hausse

Conséquence de la baisse des cours du caoutchouc et de l’huile de palme, Sifca, le premier groupe privé ivoirien, a vu son chiffre d’affaires 2009 reculer de 27 %.

Par
Mis à jour le 8 septembre 2010 à 17:07

 

Conséquence de la baisse des cours du caoutchouc et de l’huile de palme, Sifca, le premier groupe privé ivoirien, a vu son chiffre d’affaires 2009 reculer de 27 %, à 295,349 milliards de F CFA (450 millions d’euros).

Mais le résultat net consolidé reste positif, à 17,37 milliards de F CFA, contre 40 milliards de F CFA en 2008, grâce à la restructuration des activités, fruit de la coopération avec les géants asiatiques Wilmar et Olam.

En 2010, Sifca compte poursuivre le développement de ses activités en Afrique de l’Ouest, notamment en achetant ou en étendant ses plantations de palmiers et d’hévéas au Nigeria, au Ghana et au Liberia. Sifca cherche toujours à s’allier avec un grand groupe international dans le domaine sucrier.