Économie

Égypte : Alstom et Colas choisis pour moderniser un tronçon du métro du Caire

Les deux entreprises françaises se chargeront de doubler la voie entre les deux dernières stations de la ligne 1 du métro du Caire, afin de rendre le trafic plus fluide.

Mis à jour le 18 mars 2016 à 16:46

Les passagers attendent pour monter à bord du métro du Caire à la station El Sayeda Zeinab. 6,5 millions de personnes utiliseront chaque jour le métro du Caire en 2022. © Heba Elkholy/AP/SIPA

Un consortium composé d’Alstom (50 %), la société française spécialisée dans les transports (équipements et services de transport ferroviaire), et de Colas Rail (50 %), la filiale ferroviaire de Colas, l’entreprise française de travaux publics, annonce dans un communiqué le 18 mars avoir conclu un contrat avec la National Authority for Tunnels (NAT), l’agence égyptienne sous tutelle du ministère des Transports chargée de la construction des métros égyptiens.

Ce contrat — d’une valeur de 12 millions d’euros pour la part d’Alstom (celle de Colas n’ayant pas été précisée) — porte sur la section de la ligne 1 du métro (qui compte 3 lignes), entre les stations El Marg et New El Marg, au nord du Caire.

« Cette section est pour l’heure équipée d’une seule voie, ce qui oblige les trains à s’arrêter pour laisser passer les autres arrivant en sens inverse. Nous allons en doubler les voies », précise Riccardo Pierobon, directeur de la communication d’Alstom Transport en Algérie, joint par Jeune Afrique. En 24 mois de travaux, 1,2 km de voies doubles et une nouvelle station à New El Marg doivent être érigées.

Infrastructures

Alstom emploie 220 personnes en Égypte et a déjà signé fin 2015 un contrat de 190 millions d’euros avec la NAT portant sur la fourniture d’un système de signalisation et télécommunications et de l’infrastructure pour la phase 3 de la ligne 3 du métro du Caire.

Sur son exercice 2014-15, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros. De son côté, Colas Rail avait déjà participé à la construction des lignes 1 et 2 du métro du Caire entre 1981 et 2005. En 2007 et 2009 elle avait remporté deux contrats pour la construction de la troisième ligne du métro.