Politique

Niger : les résultats des élections législatives, région par région

La Cour constitutionnelle a publié jeudi les résultats officiels des élections législatives du 21 février dernier. Le PNDS, parti du président Mahamadou Issoufou, sort gagnant dans sept circonscriptions sur neuf.

Mis à jour le 18 mars 2016 à 13:51

Bureau de vote lors du premier tour de l’élection présidentielle au Niger le 21 février 2016, à Niamey. © Gael Cogne/AP/SIPA

Un peu moins d’un mois après le vote, la Cour constitutionnelle du Niger a publié jeudi 17 mars les résultats officiels des élections législatives du 21 février, alors que le pays s’apprête à vivre le second tour de la présidentielle entre Mahamadou Issoufou et Hama Amadou. Comme attendu, le parti présidentiel, le PNDS Tarayya, rafle la mise en l’emportant dans sept des neuf circonscriptions nigériennes.

Seules celles de Niamey et de Tillabéri échappent à son escarcelle, remportées par le Moden Fa Lumana de Hama Amadou. Au niveau national, le parti du chef de l’État rafle 75 sièges sur 171, le Moden Fa Lumana en remportant 25, suivi par le Mouvement nigérien pour la société du développement de Seini Oumarou (MNSD Nassara), en recul avec 20 députés élus.

Si vous consultez cet article depuis notre application mobile, cliquez ici pour voir les infographies.

La répartition des 171 sièges au niveau national :

Les résultats des législatives, région par région, auxquels il faut ajouter les résultats de la diaspora (3 sièges pour le PNDS Tarayya, 2 pour le Moden Fa Lumana) :

La liste des 171 députés dont l’élection a été validée par la Cour constitutionnelle par un arrêt du 16 mars 2016 :