Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : 4e édition de l'Africa CEO Forum à Abidjan»

Voir tout le sommaire
Entreprises & marchés

Aliko Dangote, Jonathan Oppenheimer, Ngozi participeront au Africa CEO Forum à Abidjan

Speakers au CEO Forum : (de gauche à droite et de haut en bas) Jean Kacou Diagou, Moïse Katumbi, Ngozi Okonjo Iweala, Aliko Dangote, Moulay Hafid Elalamy, Jonathan Oppenheimer. © DR

Les deux plus grandes fortunes professionnelles du continent, et la puissante Nigériane figurent parmi la centaine de VIP de l'économie africaine (et les 800 participants) annoncés les 21 et 22 mars à la quatrième édition du Africa CEO Forum, en Côte d'Ivoire.

Organisé pour la première fois sur le continent, après trois premières éditions à Genève, le forum des grandes entreprises africaines Africa CEO Forum se tiendra en début de semaine prochaine dans la capitale économique ivoirienne. Dès le lendemain des attentats de Grand-Bassam, les organisateurs (le Groupe Jeune Afrique, Rainbow Unlimited et la Banque africaine de développement) et les autorités ivoiriennes avaient confirmé la tenue de cet événement « au Palais des Congrès d’Abidjan dans le but de poursuivre sa mission pour le développement du continent, avec la solidarité de tous les pays dans ces circonstances dramatiques ».

Pendant deux jours, plus de 800 participants, dont près de 500 PDG venus de l’ensemble du continent, 100 banquiers et financiers, ainsi que 200 personnalités africaines et internationales de premier plan sont attendus au forum, qui se tient sur fond de ralentissement économique en Afrique.

Le premier panel, intitulé « Face à la crise : entre résilience et ambitions », sera d’ailleurs consacré à ce thème crucial. Y participeront Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD), Aliko Dangote, fondateur du groupe Dangote, Daniel Kablan Duncan, Premier ministre de Côte d’Ivoire, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et du Numérique du Maroc et également fondateur d’un des plus importants groupes privés marocains (Saham) ainsi que le Sud-Africain Jonathan Oppenheimer, fils unique de Nicky Oppenheimer et héritier de la famille fondatrice de De Beers.

Beaucoup d’autres VIP seront présents à Abidjan, de Jay Ireland, le PDG de General Electric Africa, à Ngozi Okonjo-Iweala, conseillère chez Lazard et ancienne ministre des Finances du Nigeria, en passant par Ade Ayeyemi, directeur général du groupe Ecobank, le congolais Moïse Katumbi, Richard Bielle, dirigeant du groupe CFAO, le kényan Chris Kirubi, l’ivoirien Jean Kacou Diagou, le patron des patrons algérien Ali Haddad, ou encore Elizabeth Littlefield, dirigeante de l’institution financière américaine de développement OPIC.

Tables rondes

Les deux jours du forum seront rythmés par quelques grands panels (conjoncture, énergies renouvelables, capital humain, intégration régionale, marketing, RSE) et six tables rondes sectorielles permettant aux dirigeants de grandes entreprises d’un même secteur mais de pays différents d’échanger sur leurs expériences. Un groupe de travail public-privé réunissant une quinzaine de décideurs économiques (politiques et dirigeants d’entreprises) réfléchira à des propositions concrètes autour de la création de zones économiques spéciales en faveur de l’industrialisation.

Lundi 21 au soir se tiendra la traditionnelle remise des Africa CEO Awards, cérémonie de récompense des dirigeants et entreprises qui ont marqué (positivement) l’actualité économique en Afrique. Un nouveau trophée sera remis cette année : celui de jeune CEO de l’année.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte