Économie

Escale mouvementée pour KPC à Dakar

Interpellé brièvement à Dakar, KPC figure dans la liste du Conseil de l’Union européenne des personnes interdites de circulation en Europe.

Par
Mis à jour le 1 décembre 2010 à 10:34
En transit à Dakar les 20 et 21 novembre, Kerfalla Person Camara (KPC), patron du groupe de BTP Guicopres un proche du général Sékouba Konaté -, a été brièvement interpellé à l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor en possession de 130 000 dollars (97 000 euros) en liquide.
Après intervention des autorités guinéennes, Kerfalla Person Camara a finalement repris sa route vers Shanghai. Selon Me Jean-Charles Tchikaya, son avocat, l’incident n’a « donné lieu à aucune qualification juridiquement condamnable de la part des autorités sénégalaises ».

Par ailleurs, la requête de KPC auprès du Conseil de l’Union européenne en vue de faire retirer son nom de la liste des personnes interdites de circulation en Europe (elle avait été établie après les massacres du 28 septembre 2009) n’a, à ce jour, pas abouti.