Politique

RD Congo : les militants de Lucha Fred Bauma et Yves Makwambala entament une grève de la faim

Les militants congolais de Lucha ont entamé lundi soir une grève de la faim illimitée. Ils sont en détention depuis un an jour pour jour.

Mis à jour le 15 mars 2016 à 09:31

Fred Bauma, militant du mouvement Lucha. © Frederico Scoppa / AFP

Détenus depuis le 15 mars 2015, les militants congolais Fred Bauma et Yves Makwambala, ont débuté lundi 14 mars au soir une grève de la faim illimitée.

Ils entendent ainsi réclamer leur remise en liberté. Leurs soutiens ont également prévu mardi 15 mars dans la matinée une marche silencieuse à Goma. Des manifestations sont également prévues à Kinshasa et à Bruxelles.

Un an de détention

Fred Bauma et Yves Makwambala ont été arrêtés à Kinshasa le 15 mars 2015 et sont toujours détenus à la prison de Makala, à Kinshasa, dans l’attente d’un verdict. Fred Bauma, membre de la Lutte pour le changement (Lucha), est poursuivi pour avoir « comploté contre la vie ou contre la personne du chef de l’État », après avoir participé à une conférence de presse avec les mouvements citoyens sénégalais et burkinabè « Y’en a marre » et « Balai citoyen ».

Il est détenu aux côtés de Yves Makwambala du collectif Filimbi qui encourt la même peine que lui : la prison à vie. Depuis leur arrestation, la communauté internationale, l’ONU en tête, ne cesse de demander leur libération. Même demande sur les réseaux sociaux, sous les hashtags #FaimDeLiberté #FreeFred #FreeYves.