Télécoms

Côte d’Ivoire : les nouveaux usages du mobile

Jeux, télévision, réseaux sociaux simplifiés... Les opérateurs s'ingénient à développer de nouveaux produits et etchnologies pour séduire la clientèle.

En Côte d’Ivoire, c’est la dernière tendance. Les compagnies de téléphonie mobile communiquent abondamment sur des produits assimilables à des jeux de hasard. Orange propose à ses clients de gagner un « salaire » mensuel de 5 millions de F CFA (7 600 euros) pendant six mois… à condition qu’ils jouent en composant un numéro surtaxé.

De son côté, Moov expérimente un quizz par téléphone dont les réponses, pour ne complexer personne, sont en général assez abordables. Quant à la compagnie MTN, elle a signé un partenariat en bonne et due forme avec la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (qui a en principe le monopole des jeux de hasard). Les deux entreprises ont lancé un produit qui est à la fois carte de grattage et recharge téléphonique, Grattofoot.

Transactions agricoles via Google Trader

La télévision mobile personnelle a également été expérimentée par MTN Côte d’Ivoire. Mais la technologie utilisée, appelée DVB-H (en français, « diffusion vidéo numérique pour récepteur de poche ») est peu présente sur les terminaux les plus répandus, ce qui limite son développement… en attendant les possibilités qu’offrira l’arrivée de la 3G.

Une autre fonctionnalité, encore dans les limbes, pourrait s’avérer porteuse : il s’agit de la mise en relation à travers des réseaux sociaux simplifiés. C’est cette voie que le géant Google, en partenariat avec MTN, explore en Ouganda, où les vendeurs et acheteurs peuvent se retrouver sur Google Trader dans le cadre de transactions agricoles, ce qui a pour effet de diminuer l’influence souvent forte des intermédiaires. Des technologies similaires pourraient être mises en oeuvre dans le cadre des petites annonces ou des services de rencontres.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte