Elections

Présidentielle au Bénin : Pascal Koupaki prend acte de sa défaite

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 08 mars 2016 à 19h35
Pascal Irénée Koupaki, candidat à l’élection présidentielle au Bénin du 6 mars 2016

Pascal Irénée Koupaki, candidat à l'élection présidentielle au Bénin du 6 mars 2016 © Pascal Koupaki / Facebook

À travers un communiqué adressé ce mardi, l’ancien Premier ministre béninois (2011 – 2013) a reconnu sa défaite à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, quelques heures après la proclamation des résultats provisoires dans la nuit de lundi à mardi.

Crédité de 5,85% des voix par la Commission électorale nationale autonome (Cena), Pascal Irénée Koupaki a déclaré que « [s]a conduite à venir sera conforme aux aspirations du peuples béninois », saluant l’attitude du peuple béninois qui « a, une fois encore, démontré sa maturité et réaffirmé son attachement au processus démocratique » à l’occasion de ce scrutin qui s’est déroulé dimanche dans le calme.

Selon les grandes tendances, annoncées par la Cena moins de 48h après la fermeture des bureaux de vote, on se dirige vers un duel entre Lionel Zinsou, en tête avec 28,44% des suffrages, et Patrice Talon (24,80%). C’est à la Cour constitutionnelle de proclamer les résultats provisoires et définitifs, la date n’est pas encore connue. 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte