Télécoms

Zain rebaptisé Airtel

| Par Jeune Afrique
Le groupe koweitien a cédé ses filiales en début d'année.

Le groupe koweitien a cédé ses filiales en début d'année. © Zain

Exit Zain : les quinze filiales subsahariennes rachetées par l’opérateur indien Bharti seront rebaptisées Airtel à partir du 19 novembre.

 Exit Zain. Acquises avant l’été par l’indien Bharti Airtel pour 7,54 milliards d’euros, les quinze filiales subsahariennes du koweïtien Zain seront rebaptisées Airtel à partir du 19 novembre. L’opérateur indien pourrait dépenser entre 30 et 40 millions de dollars (entre 21 et 28 millions d’euros) pour imposer la marque en Afrique. D’abord annoncé pour la mi-octobre, le rebranding avait été repoussé en raison d’un problème de logistique. Le PDG de Bharti International, Manoj Kohli, mise aussi sur la baisse des tarifs des communications pour séduire les Africains.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte