Société

RD Congo : la peine des membres de Lucha réduite en appel à six mois de prison

La Cour d’appel de Goma a réduit vendredi la peine des six membres de Lucha à six mois de prison. Ils avaient été condamnés le 24 février en première instance à deux ans de prison.

Mis à jour le 4 mars 2016 à 20:11

Fred Bauma, militant du mouvement Lucha. © Frederico Scoppa / AFP

Après plusieurs ajournements, la Cour d’appel de Goma a finalement rendu son verdict vendredi 4 mars. Elle a réduit la peine des six militants de Lucha à six mois de prison. Suite à leur participation à une grève générale décrétée par l’opposition le 16 février, ils avaient été condamnés à deux ans de prison le 24 février dernier par Tribunal de grande instance de Goma pour « incitation à la révolte ».

La Cour d’appel a notamment estimé que la qualification d’ « association de malfaiteurs » ne pouvait être prouvée. « Petite surprise, mais pas soulagés du tout ! Nos 6 camarades n’ont commis aucun crime. Un seul jour en prison est injustifiable ! », a réagi l’organisation de la société civile sur son compte Twitter.