Politique

Mali : six Casques bleus blessés dans l’explosion d’une mine

Par
Mis à jour le 2 mars 2016 à 11:50

Casques bleus effectuant une patrouille aux environs de Tombouctou, dans le nord du Mali, en juillet 2013. © Rebecca Blackwell / AP / SIPA

Six Casques bleus ont été blessés lundi, dont deux grièvement lorsque leur véhicule a sauté sur une mine dans le nord-est du pays, a annoncé la mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Lundi, « vers 13 heures (locales et GMT), un véhicule de la force de la Minusma a heurté un engin explosif improvisé sur l’axe Aguelhok-Tessalit », au nord de la ville de Kidal, a indiqué la Minusma dans un communiqué adressé le 1er mars. Selon un bilan provisoire, six Casques bleus ont été blessés dans l’explosion, dont deux grièvement, ajoute le texte sans préciser leur nationalité. Tous ont été transférés à l’hôpital.

Autre incident similaire le jour-même

« Un incident similaire s’est produit dans la même région (lundi) après-midi, ne causant que des dégâts matériels », a également indiqué la Minusma, tout en dénonçant des «actes criminels et lâches, perpétrés quasi quotidiennement dans les régions du Nord, et ayant pour seul but de déstabiliser le pays et de porter atteinte au processus de paix en cours au Mali ».

Mi-février, sept Casques bleus du contingent guinéen de la Minusma ont été tués dans la région de Kidal, lors d’une attaque revendiquée par le groupe jihadiste Ansar Dine. La Minusma, déployée depuis juillet 2013, est la mission de maintien de la paix la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie (1993 – 1995).