Défense

RD Congo : 13 civils tués par de présumés rebelles ougandais dans l’Est

Un casque bleu de la Monusco, dans le cadre d'une opération conjointe avec les forces congolaises à Beni (Nord-Kivu), RD Congo , le 13 mars 2014. © MONUSCO/CC/ Flickr

Treize civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par de présumés rebelles ougandais dans le territoire de Beni, dans l'est de la RDC, a déclaré l'armée congolaise.

« Nous venons de découvrir au total treize corps, tués à l’arme blanche, dont quatre femmes », a indiqué le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole des forces armées de la RDC dans la région de Beni, au nord de la province du Nord-Kivu. « Les ADF (Forces démocratiques alliées) ont perpétré leur sale besogne dans trois petits villages isolés », a ensuite accusé le lieutenant Hazukay.

Des corps décapités à la machette

Ces déclarations viennent alourdir les précédents bilans. Dans un premier temps, l’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda, avait en effet déclaré que deux corps décapités à la machette avaient d’être retrouvés.

Selon Amisi Kalonda, la tuerie a eu lieu dans le village de Ntombi, situé à environ 40 km au nord-est de Beni, une zone de massacres et attaques récurrents attribués aux ADF, dans le nord du Nord-Kivu. Les circonstances de la tuerie restent toutefois floues : le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho) a de son côté fait état d’au moins douze civils massacrés par les ADF dans deux villages.

Qui sont les ADF ?

Les ADF sont des rebelles musulmans opposés au président ougandais Yoweri Museveni. Présents depuis 1995 dans l’est congolais, ils sont accusés de violations graves et répétées des droits de l’homme et de se livrer à un juteux trafic de bois.

Selon l’ONU, les miliciens ont tué plus de 500 civils dans une série de massacres ou d’attaques perpétrés depuis octobre 2014 dans le territoire de Beni et aux confins de l’Ituri voisine, ravagée par des conflits armés.

Si vous consultez cet article depuis notre application mobile, veuillez cliquer ici pour voir l’infographie. Cliquez sur la légende pour visualiser la présence de chaque groupe et sur les points pour des informations plus détaillées.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte