Société

Substances toxiques : des soins pour cheveux afros parmi 185 produits cosmétiques épinglés

Mis à jour le 25 février 2016 à 09:19

Parmi les 185 produits épinglés par l’association de consommateurs UFC Que Choisir, figurent des soins pour cheveux crépus et tressés. © Pink Sherbet Photography / Flickr / CC

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié une base de données exclusive sur la composition de 185 produits cosmétiques courants et appelle à la vigilance.

L’UFC-Que Choisir, l’Union fédérale des consommateurs, a dévoilé lundi 22 février, une liste de 185 produits cosmétiques qui contiennent des substances indésirables. L’association appelle également les consommateurs à ne plus en faire usage. Crèmes hydratantes, shampoing, déodorants ou eaux de toilette : la liste est longue. Ces 185 produits cosmétiques du quotidien contiennent des substances préoccupantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien.

Des substances inquiétantes 

Soixante-deux produits contiennent des allergènes, dont 55 comportent de la Methylisothiazolinone (MIT), un allergène irritant et « très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau ».

Une centaine de produits recèlent des perturbateurs endocriniens qui peuvent interférer avec le fonctionnement des organes responsables de la sécrétion des hormones.

Des grandes marques épinglées

Activilong et Dark and Lovely, deux marques de produits pour cheveux très secs, frisés et crépus font partie de la liste noire. Leurs produits comportent des allergènes importants.

L’Oréal, Roc, Colgate, Garnier ou Dove : toutes les plus grandes marques sont épinglées. Pire ! 8 lingettes pour bébés des marques « Bébé Cadum », « Mixa », « Nivea », « Pampers », (…) contiennent du phenoxyethanol, un conservateur toxique pour le foie et le sang.

Gare au marketing !

Sans encadrement réglementaire spécifique, le consommateur peut difficilement se fier aux mentions apposées par les fabricants pour les rassurer. En effet, malgré la mention « hypoallergénique » qui figure sur le lait de toilette « Mots d’enfants » de Leclerc ou encore sur les nettoyants féminins « Physélia Intimate », ces produits contiennent du MIT, un « conservateur auquel des dermatologues ont décerné en 2013 la palme peu enviable de l’allergène de l’année », explique l’UFC. Gare au marketing.

Quelques recommandations à suivre

L’UFC-Que Choisir recommande aux consommateurs de ne plus acheter les produits contenant ces divers composés, notamment pour les usages les plus à risques (bébés, enfants, produits non rincés). Pour aider l’acheteur à s’y retrouver, l’association a dressé une liste des molécules les plus nocives ainsi qu’une liste des 26 allergènes présents dans les parfums et conservateurs.

Si vous consultez cet article depuis notre application mobile, cliquez ici pour voir la liste complètes des substances toxiques et des cosmétiques concernés. 

Liste des substances à éviter


Et voici la liste des 185 produits concernés :

La liste des 185 produits concernés