Culture

« Aidez le Kenya, pas Kanye » : un site caritatif naît de la bêtise de Kanye West

Mis à jour le 24 février 2016 à 16:15

Visuel de l’abum The Lif Of Pablo » de Kanye West © Good Music

« Aidez le Kenya, pas Kanye ». C’est le message d’un nouveau site caritatif qui propose d’apporter un soutien financier au Kenya plutôt que d’aider le rappeur américain Kanye West, qui fait l’aumône depuis quelques jours sur Twitter.

Après la sortie de son nouveau et (très) bon album, « The Life of Pablo », Kanye West semble vouloir encore un peu marquer les esprits. Depuis une semaine, l’artiste fait part aux internautes de son infortune : la star aurait une dette colossale de 53 millions de dollars (soit 48 millions d’euros) et sollicite la solidarité de tous. Il va même jusqu’à solliciter la générosité de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook.

https://twitter.com/kanyewest/status/699107584163364864

« Mark, je demande publiquement ton aide… »

https://twitter.com/kanyewest/status/698699904303132672

« Je m’adresse à mes frères alors que j’ai toujours 53 millions de dollars de dette personnelle… S’il vous plaît priez pour que je surmonte ça… Je dis ça du fond du cœur… »

Mais l’artiste commence vraiment à dérailler lorsqu’il se permet de parler de l’Afrique. Devrait-on lui rappeler que l’Afrique est un continent et non pas un pays ?

https://twitter.com/kanyewest/status/699108449561526272

« Vous préférez ouvrir une école en Afrique comme si ça allait aider le pays… »

Quand Kanye rime avec Kenya 

Un certain Gabriel Ferrer a bluffé la twitosphère en créant un site de charité bien pensé qui choisit d’attirer l’attention sur la situation du Kenya plutôt que sur celle de Kanye : « Si tu veux vraiment passer un bon vendredi, aide le Kenya et non Kanye ». Le site propose une liste d’arguments qui justifient pourquoi il est plus appréciable d’aider le pays plutôt que le rappeur. Et le concept est ingénieux : son site reprend le visuel du dernier album de Kanye dont chaque occurrence renvoie vers différentes ONG qui aident le pays et auxquelles il est possible de faire des dons.

Sans titre

The life of many > The life of Pablo

Et quand il s’agit d’apporter des informations sérieuses, Gabriel Ferrer le fait avec humour. « Le Kenya a triplé de population depuis les années 80, passant à 47 millions de personnes et 42 % des Kenyans vivent en dessous du seuil de pauvreté. J’aime peut-être bien Kanye mais on peut aider tellement de petits garçons et de petites filles à la place. Aidez à remettre les choses dans l’ordre pour moins cher que son nouvel album. » Et grâce au bouton cliquable orange (un orange qui rappelle d’ailleurs celui proposé sur la pochette de l’album de Kanye West), l’utilisateur est redirigé vers le site « Save the children », une ONG qui défend les droits de l’enfant.

C’est finalement la folie d’un homme qui permettra peut-être d’éveiller les consciences de tous les autres…