Culture

Afrique du sud : le rappeur Yasiin Bey apparait dans un documentaire consacré au passeport mondial

Mis à jour le 17 février 2016 à 17:42

Le rappeur américain Yasiin Bey. © Capture d’écran Vimeo

Le rappeur américain Yasiin Bey est au casting du documentaire « Le monde est mon pays » qui retrace l’origine du passeport mondial.

Le rappeur américain n’en a pas fini avec le passeport mondial. Yasiin Bey, plus connu sous le pseudonyme de Mos Def, apparaîtra prochainement dans Le monde est mon pays un documentaire consacré à ce document délivré par la World Service Authority (WAS), une ONG américaine pour la défense des droits de l’homme, fondée en 1953. Sans valeur légale, il est refusé dans la plupart des États, excepté, selon l’organisation, au Burkina Faso, en Équateur, en Mauritanie, en Tanzanie et au Togo. Tout comme Edward Snowden, le réalisateur du documentaire, Arthur Kanegis, est également titulaire de ce passeport, qui est, selon lui, un outil des droits de l’homme.

Le passeport mondial a récemment attiré l’attention des médias, le 14 janvier, lorsque le rappeur américain a été arrêté alors qu’il essayait de quitter le territoire sud-africain en présentant ce document. Il est aujourd’hui accusé par les autorités sud-africaines d’avoir utilisé des documents frauduleux et de séjour irrégulier sur le territoire.

Le documentaire inclura notamment un extrait de l’interview du rappeur, en mai 2015, dans laquelle il expliquait sa décision de quitter les États-Unis : « Étant donné l’actuel climat social, politique et économique, c’est vraiment difficile. Inutilement difficile. Je suis différent, les temps sont différents, ma peau est différente. »