Elections

Niger : retour sur la polémique des 20 000 « bulletins de vote » d’Hama Amadou

Le bulletin spécimen commandé par le Moden.

Le bulletin spécimen commandé par le Moden. © DR

L’affaire a agité le Niger pendant tout le début de la semaine : 20 000 spécimens de bulletins de vote pré-remplis en faveur de Hama Amadou ont été saisis dans la nuit du 12 au 13 février, alors que la présidentielle se déroule dimanche. Tentative de fraude ? Manipulation ? Jeune Afrique fait le point.

La polémique est née après les propos d’un porte-parole de la douane, Mamadou Arzika, qui a annoncé lors d’un point presse, lundi 15 février à Niamey, la saisie dans la nuit du 12 au 13 février, sur l’axe Torodi-Niamey, de quelque 20 800 spécimens de bulletins de vote stockés dans 26 sacs. Ces derniers étaient en effet déjà marqués d’une empreinte d’encre indélébile à l’emplacement correspondant au choix du candidat Hama Amadou.

Aussitôt, les rumeurs sont allées bon train sur les réseaux sociaux, soupçonnant l’ancien président de l’Assemblée nationale d’avoir organisé un éventuel bourrage d’urnes. Des soupçons non-fondés, selon le Moden-Lumana d’Hama Amadou. « C’est l’un de nos militants qui a commandé ces spécimens afin de faire de l’instruction civique auprès de nos militants » [comme cela se fait dans d’autres partis, NDLR], a expliqué un responsable du parti, joint par Jeune Afrique.

Indignation du Moden-Lumana

Selon cette même source, c’est le parti d’Hama Amadou qui a d’ailleurs contacté la douane pour les alerter au sujet de ces bulletins bien estampillés « spécimen », et qui avaient été bloqués pour un défaut de destinataire.

« Nous leur avons demandé de débloquer la livraison mais cela n’a finalement pas été fait », ajoute-t-on au Moden-Lumana, qui dénonce une manipulation dans le but de perturber la campagne. « Cette saisie de spécimens, qui ne peuvent pas être utilisés pour le vote, est un prétexte pour nous mettre des bâtons dans les roues », conclut le parti.

Un exemplaire d’un bulletin spécimen, identique à ceux saisis par la douane.

DR

Le bulletin spécimen commandé par le Moden. © DR

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte