Sécurité

Niger : l’artiste Hamsou Garba, soutien de Hama Amadou, a été libérée

Hamsou Garba.

Hamsou Garba. © Page Facebook de Hamsou Garba.

La chanteuse Hamsou Garba a été libérée lundi matin. Elle avait été interpellée il y a une semaine puis placée en détention à la prison civile de Niamey.

La cantatrice, militante de Moden Lumana, parti du candidat Hama Amadou pour la présidentielle du 21 février, est sortie de détention lundi 15 février dans la matinée, selon une source policière qui n’a pas précisé les motifs de son arrestation. Elle avait été interpellée par la police en début de semaine dernière, puis incarcérée à la prison civile de Niamey.

Selon ses proches, Hamsou Garba était accusée d’incitation à la désobéissance civile, à la suite de propos contenus dans ses dernières chansons. Celles-ci étaient notamment dédiées à la campagne électorale de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou, incarcéré à Filingué. « La lutte continue », a déclaré la chanteuse sur Facebook, à sa sortie de détention.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte